Corinne Famelart, enseignante tous les jours sauf le mardi et un mercredi sur quatre
Corinne Famelart, enseignante tous les jours sauf le mardi et un mercredi sur quatre

 

Cette année 2016-2017, l'effectif de la classe de GS-CP-CE1 est de 21 élèves.

 

Voici les points essentiels du fonctionnement de la classe.

 

Elle fait partie d’une école qui a ses valeurs propres et les prend en compte à tout âge : le développement des différentes intelligences, la croissance de l’enfant, la bienveillance, l’écoute, l’entraide, la prise de parole, la confiance en soi, la connaissance de ses propres capacités et faiblesses, et le travail en collaboration avec les familles.

 

Chaque matin, les élèves sont rassemblés pour la présentation de la journée, moment où chacun peut poser des questions, faire des commentaires, signaler d’éventuels oublis… Cela permet aux enfants de prendre possession de leur classe et de son fonctionnement. Cela m’oblige aussi à respecter le déroulement écrit, et ses horaires.

 

 Les élèves écrivent beaucoup. Les textes produits peuvent être publiés dans le journal de l’école, P’tit crack. Comme dans toute l’école, le système d’évaluation est formateur : les élèves passent des épreuves qu’ils sélectionnent eux-mêmes, et leur réussite leur permet d’obtenir des ceintures.

 

Les différentes disciplines des programmes scolaires sont bien sûr à l’emploi du temps ; l’avantage de cette classe à plusieurs cours est que les élèves peuvent travailler à leur rythme : un peu plus vite avec le cours au-dessus, plus lentement avec les plus jeunes si le besoin s’en fait sentir. Il existe une grande souplesse entre les cours, ce qui permet une véritable pédagogie différenciée.

 

Les élèves ont tous un agenda personnel, qui leur permet de se repérer dans le temps, mais aussi d’écrire les leçons à la vraie date. Le conseil de coopérative, hebdomadaire, donne la possibilité aux enfants de traiter les conflits, de poser des questions, d’émettre des propositions et de féliciter d’autres élèves.

 

La journée se termine toujours par un bilan, qui donne la parole à ceux qui le souhaitent pour sélectionner un moment de la journée qu’ils ont particulièrement aimé ou pas, et d’en expliquer les raisons. Cela permet de revenir sur ce qu’on a fait, sur ce qu’on a appris, et de pouvoir en parler.

 

Corinne Famelart